Petru Bat, peintre

Né en 1963 à Otac, en Moldavie, de nationalité Moldave, Petru Bat s’adonne dans sa jeunesse à la boxe en même temps qu’à la peinture. Diplômé de l’Académie des Beaux-Arts de Chisinau, il présente plusieurs expositions en Moldavie et en Roumanie.

Après avoir fait son service militaire sous l’uniforme soviétique, il rencontre des difficultés avec les autorités de son pays pour anticommunisme et ses biens sont saisis.

La France accueille Petru Bat en 2003 comme Réfugié politique. Depuis, il s’est installé avec sa famille dans la banlieue parisienne, à Pantin.

Plusieurs galeries d’art ont présenté des expositions de Petru Bat, notamment à Paris, Aix en Provence et Saint-Malo. Il est également « peintre de la rue » et réalise de nombreux portraits en plantant son chevalet dans des lieux touristiques. Toujours figurative, son œuvre prend aussi bien la forme de peintures que celle d’aquarelles, de dessins ou de sanguines.

Doué de grandes facultés techniques, il peint avec beaucoup de rapidité et de spontanéité mais il aime aussi prendre du temps pour réaliser certaines œuvres dans le fil du mouvement pointilliste.

En 2008, à l’occasion d’un séjour à Varennes, il réalise quatre petits tableaux sur le monastère. Invité à plusieurs reprises au Grand Palais au Salon Art Capital, il y expose en 2011 une représentation pointilliste de Varennes.

Abbaye de Varennes, œuvre présentée en 2011au Salon Art Capital au Grand Palais

Place des Quatre Dauphins, Aix en Provence

Les quais de la Seine, Paris, 2010

Café Les deux garçons, Aix en Provence