Les restaurations

Le réfectoire en 1997

Démolition des étables et écuries à l'intérieur de l'église,1982

Les travaux de restauration (façades, toitures, restitution de l’état d’origine, etc.), sont directement financés par les propriétaires. Usuellement, l’Etat accorde des subventions pour financer les travaux de restauration entrepris dans les Monuments Historiques, subventions de plus en plus modestes ces dernières décennies. Le département de l’Indre accorde parfois un financement complémentaire pour les bâtiments classés. Les travaux d’entretien courant et, éventuellement, d’aménagement pour la visite, sont en revanche à la charge exclusive des propriétaires et ne peuvent donner lieu à l’attribution de subventions publiques.

 

Les grandes étapes de la restauration ont successivement porté sur :

  • 1968 réfection des toitures de l’église

  • 1972 reprise des contreforts en façade ouest

  • 1981 destruction des écuries et des étables à l’intérieur de la nef

  • 1986 fermeture sur la façade nord de la porte de grange et reconstitution d’une fenêtre romane

  • 1991 restauration du niveau d’origine de la nef et réalisation d’une dalle avant dallage

  • 1997 réouverture de la porte de 1741 sur la façade ouest et réalisation d’un escalier

  • 1998 pose de vitraux de type cistercien dans quatre des six baies de la nef

  • 2002 réfection des toitures des communs

  • 2004 réfection des toitures de la maison du prieur et de la maison de l’abbé

  • 2006 restauration des enduits à l’intérieur de l’église

  • 2021 pose de vitraux dans les deux baies qui, étant alors murées, n’en n’ont pas été équipées en 1998

 

 

Le recours aux entreprises locales, principalement artisanales, a toujours été privilégié. Sont ainsi intervenus depuis 1968 :

Couverture :

  • Entreprise Rochoux (Neuvy-Saint Sépulchre) puis, après 2000, Entreprise Plantureux (Neuvy-Saint-Sépulchre)

Enduits intérieurs :

  • Les Bâtisseurs du Berry (Issoudun)

Maçonnerie et taille de pierres :

  • Jean-Louis Moreau (Cluis)

  • Entreprise Jacquet (Bourges)

  • Entreprise Martin (Luçay-le-Mâle)

  • Roger Chabenat (Neuvy-Saint-Sépulchre)

Menuiseries :

  • Joël Réty (Veuil-Valencay) ; Michel Mendel puis Stéphane Bailly (Saint-Denis de Jouhet)

Peintures :

  • Jacques Albin (Neuvy-Saint-Sépulchre) ; depuis 2005, Sébastien Parny (Neuvy-Saint-Sépulchre)

Vitraux :

  • Daniel Auclert (Lys-Saint-Georges)